-Countdown.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Li-Ann - Countdown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Li-Ann C. Longchamps
Fondatrice
avatar

Messages : 29
Date de naissance : 11/08/1990
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 27
Localisation : New-York

MessageSujet: Li-Ann - Countdown   Dim 16 Fév - 13:42

Je me nomme Li-Ann Cara Longchamps, j'ai actuellement 24 ans. Je suis né le 11 Août 1990, à Paris. Pour gagner ma vie, je travaille en tant que organisatrice de mariage.. Je fais parti des Européens. A côté de cela, on me qualifie souvent de mère surprotectrice mais pas trop. On peut facilement m'identifier physiquement grâce à ma couleur de cheveux, ou encore à cause de mes haussement de sourcils. Peu de gens savent que j'ai peur que mon fils meure et de revoir son père. On me dit que je ressemble beaucoup à Diana Agron. (J'accepte de partager).

PEOPLEareSTRANGE


THISisMYSTORY
Part I - La naissance.
11 Août 1990 à 16:47

« Félicitations Monsieur Longchamps, c'est une fille. Elle a l'air déjà bien vive. Et elle n'a pas pleuré. Comment souhaité vous l'appeler ?»
A cet instant, Luckas Longchamps regarda sa femme Maïa. Tous deux s'étaient mis d'accord, pour le prénom de leur petite fille. Elle s'appellera Li-ann.
Alors qu'il indiquait leur choix au médecin, celui-ci se retourna précipitamment. Maïa faisait une hémorragie, et vu la quantité de sang qui s'était déjà écoulé, elle risquait de mourir une seconde à l'autre. Abandonnant la petite fille dans les bras de son père, il indiqua aux infirmières de les faire sortir. Tous les deux.
Elle n'avait que quelques minutes, et elle risquait déjà de perdre sa mère.
Par chance, cinq minutes plus tard, le médecin ressortit du bloc : Maïa était sauvé, la quantité de sang écoulé n'était pas si importante qu'ils l'avaient cru. Son cœur bâtait toujours. Soulagé Luckas se retourna pour contempler sa fille par la vitre, peu de temps après être sorti de la salle d'accouchement, une infirmière la lui avait arraché des bras pour la mettre dans son berceau. De la où il était, il pouvait fièrement lire « Li-Ann Cara Longchamps ». Sa fille était née.

Part II - Le déménagement.

Assis sur leur véranda, les parents de Li-ann la regardaient nager dans leurs piscines. Quelques mois plutôt, ils avaient décidé de quitter Paris pour Lyon, la ville d'où Maïa était originaire. Au départ, Li-ann était septique quant à ce départ. Elle y était déjà venue en vacances, certes, mais venir y vivre à temps plein lui paraissait un peu tiré par les cheveux. Dans sa tête, elle vivait a Paris et ce serait ainsi toute sa vie !
Bien que peu enthousiaste, elle avait accepté de suivre ses parents ici. Et, elle en était heureuse. Leur maison était magnifique. Sa chambre, encore plus grande que la précédente, elle avait même pu en faire la décoration.
Contrairement à ce que pensaient souvent les gens, Li-ann était loin d'être une petite fille gâtée, tout ce qu'elle avait, elle l'avait mérité : excellente à l'école, elle brillait en danse classique.
Première de sa classe en tout, ses parents avaient de quoi être fiers d'elle.

Part III - Le pensionnat.

Depuis son accouchement, la santé de sa mère était fragile et Li-ann la savait. Elle se sentait d'ailleurs coupable de cela : c'était un fait accomplis, sans sa naissance, Maïa serait en parfaite santé.
La mère et la fille était extrêmement proche : chose rare pour une jeune fille de treize ans !
Li-ann vivait dans la constante crainte que sa mère meure.
Celle-ci avait déjà fait plusieurs rechutes depuis leur emménagement à Lyon, elle devait maintenant travailler beaucoup moins, et éviter les efforts physiques trop importants.
On lui avait découvert une maladie cardiaque qui d'après les médecins s'étaient déclarés après l'accouchement.
Li-ann faisait tout pour sa mère. Il était rare qu'elles se disputent et évidemment, cette relation trop fusionnelle m'était son père à l'écart. Rares étaient les moments qu'il partageait seul avec Li-ann. Elle préférait la compagnie de sa mère, voulant en profiter au maximum.
D'ailleurs, les disputes en Maïa et Luckas devenaient de plus en plus fréquentes !
Elle avait peur que ses parents se séparent à cause d'elle, si bien, qu'elle leurs demanda d'intégrer un pensionnat en Russie.

Part IV - La Première fois.

Peu de temps après la rentrée, Li-ann apprit que sa mère était tombée enceinte.
Elle sera bientôt grande sœur de jumeaux. Apparemment, son départ avait eu l'effet escompté, ses parents étaient plus heureux que jamais, et c'était ça qui comptait.
Alors qu'elle continuait à exceller dans toutes les matières, Li-ann fît la connaissance de Sevastyan, un jeune russe. Très vite, ce dernier devint son meilleur ami, et jusqu'à leurs dix-sept ans, leur relation fît sans ambiguïté.
Cela faisait maintenant quatre années qu'ils se connaissaient, et, Li-ann allait bientôt quitter le pensionnat pour partir vivre à New-York. Pour cela, elle n'attendait que ses dix-huit ans.
Elle savait depuis longtemps, que Sev éprouvait des sentiments pour elle, et bien qu'elle fasse comme si de rien n'était, elle aussi était tombée amoureuse de lui.
Un soir, alors que tous les élèves de leurs divisions avaient eu la permission de sortir de l'établissement -avec l'accord des parents évidemment- Li-ann et Sevastyan étaient sortis, ensembles.
Leurs camarades ne savaient pas où ils passeraient la soirée, le seul à être au courant, était le meilleur ami de Sev. Celui-ci avait l'ordre de prévenir les surveillants s'ils n'étaient pas rentrés à minuit : Sevastyan comptait emmener Li-ann dans son chalet pour dîner. C'était un gentil garçon sans arrières pensés. Et, il espérait, qu'enfin, elle cède à ses avances. Il savait qu'elle éprouvait des sentiments pour lui.
Le dîner se passa bien, il était un excellent cuisinier, et la vue que l'on pouvait admirer depuis la petite maison était magnifique. Lorsqu'ils eurent fini de manger, Sevastyan demanda à Li-ann, pour la énième fois de sortir avec lui. Les deux jeunes gens n'étaient pas des soûlards, et ils n'avaient bu qu'une coupe de champagne chacun. Après quelques secondes de réflexion, elle accepta. Elle n'osait le regarder dans les yeux, il savait qu'elle partirait bientôt, et qu'ils n'auraient que quelques mois, pour vivre leur idylle. Grisé par l'acceptation de Li-ann, Sevastyan l'embrassa. D'abord doucement, incertain, puis, beaucoup plus surement. Li-ann d'abord surprise, ne sut comment réagir, mais elle finit par lui rendre son baiser. Il n'était que vingt-deux heures...
Ce soir-là, Li-ann et Sevastyan perdirent leurs virginités ensemble.

Part V - Le bébé.

Li-ann avait fêté ses dix-huit ans au côté de son petit ami Sevastyan, cela faisait maintenant trois mois qu'ils étaient ensemble, et ils s'aimaient plus que jamais. Deux mois les séparaient du moment fatidique où, Li-ann devrait faire ses valises pour New-York. Ils essayaient de ne pas y penser. Un soir, alors qu'elle dormait Li-ann fit réveillé par d'atroce crampes aux ventres, elle ne savait pas ce qui lui arrivait. D'abord elle pensa que ses règles étaient arrivées mais après un rapide calcul mental elle sût que ce n'était pas ça. Il y avait à leur disposition un numéro d'urgence utilisé lorsqu'ils étaient malades au point de ne pouvoir se rendre seul à l'infirmerie. Lorsqu'elle le composa, une voix ensommeillée lui répondit, c'était l'infirmière en chef. Après lui avoir donné les informations importantes, tel que son numéro de chambre Li-ann envoya un SMS à Sevastyan. Quelques minutes plus tard, deux hommes arrivèrent avec un brancard, après y avoir installé Li-ann, ils prirent la direction de l'infirmerie. Bien que fatigué l'infirmière se doutait que quelque chose n'allait vraiment pas : Li-ann n'avait jamais eu à venir la voir, à part lors des consultations obligatoires. Lorsque cette dernière entra dans la pièce elle sut tout de suite de quoi il s'agissait. Ne voulant porter de jugement trop rapidement, elle parla avec Li-ann. Elle savait que la petite était enceinte. Même si elle affirmait n'avoir eu aucun retard. Cela arrivait régulièrement, surtout aux jeunes filles. Elle réussit à convaincre Li-ann d'aller à l'hôpital, là-bas elle passa plusieurs examens, ainsi qu'un test de grossesse. Un seul de tous ses testes sortit positif. Li-ann était enceinte de deux mois. Elle fit le choix de garder son enfant. Elle était majeure, ses parents ne pouvaient donc pas la forcer à avorter. Le lendemain, elle retourna au pensionnat. Elle avait pris la décision de partir plus tôt que prévu pour New-York. Elle parla rapidement à Sevastyan, elle l'aimait, mais ne lui dit pas qu'elle était enceinte. Il la quittera surement, ce qu'il ne savait pas ne pouvait lui faire du mal. Elle avait demandé à l'infirmière de lui annoncer sa grossesse, lorsqu'elle serait partie. Il avait son numéro, s'il souhaitait la joindre, il pourrait. Ses parents, bien que perplexes à l'idée de devenir, grands-parents acceptèrent son choix et sept mois plus tard naquis le petit Vastyan, un petit garçon blond...


Vasatyan à maintenant 6 ans et vit seul avec sa mère. Dès son plus jeune âge Li-ann lui a raconté son histoire afin qu’il sache d’où il venait et pourquoi, contrairement à tous ses amis il n’avait pas de père.

THISisMYLIFE
White Wing$- Romane- 15 ans- 7/7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countdown.roleplaylife.net
 

Li-Ann - Countdown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» WrestleMania : The Final Countdown !
» 08. Episode n°8 : The final countdown
» Countdown to Zero [Tigre]
» Final Countdown
» Final Countdown

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Countdown. :: Les nouveaux arrivants :: Naissance du personnage :: Fiches validées-